Axe 1 – Humanités romantiques et champ disciplinaire (Denis Pernot, Paris 13)

Âgée de plus d’un siècle, l’approche universitaire du XIXe siècle peut désormais faire l’objet d’une appréhension historique et épistémologique. La mise au point de notices (sur support numérique avec moteur de recherche) sur les universitaires ayant consacré leurs travaux au XIXe siècle (dans un premier temps en histoire et en littérature), depuis la création des premières chaires dans cette spécialité jusqu’au passé le plus récent, permettra de jeter les bases d’une histoire de l’invention du XIXe siècle, de sa périodisation, des partages esthétiques qui l’ont éclairé, des canons littéraires qui servent à le définir. L’enquête donnera lieu à des travaux et publications collectifs. Les archives de chercheurs entreront dans le cadre de cette analyse de l’appréhension historique et épistémologique du XIXe siècle. On exploitera celles qu’a déjà recueillies le Centre de ressources Seebacher (dossiers de J. Journet, J. Seebacher, A. Ubersfeld), et l’on incitera les spécialistes qui le souhaiteraient à faire don de leurs archives. Cette initiative sera développée en lien avec le Service des archives de l’Université.